Mesurer le couple et la puissance d’un moteur de kart

Je sais que c’est un sujet qui va en intéresser plus d’un …

Savez vous qu’avec un Mychron 4 et une DataKey vous pouvez mesurer la puissance et le couple de votre moteur ? . Vous disposez d’un véritable banc de puissance peut être sans le savoir.

Comment ça marche?

C’est très simple,  la puissance et le couple du moteur sont intimement liés par une simple formule P = C V
P étant la puissance
C étant le couple
V étant la vitesse de rotation
C’est pour cela que pour une même puissance on peut avoir un moteur coupleux à faible vitesse (Diesel) ou un moteur sans couple mais tournant très rapidement (moteur de Kart en 2T).

Sur le Mychron on dispose de l’information sur la vitesse (V) puisque l’on connait la vitesse de rotation du moteur et le rapport de démultiplication. Donc il nous faut calculer le couple (C) et l’on aura la puissance

La notion de Force

Il est important de comprendre  le lien entre l ‘accélération du kart et la force qui lui est appliquée.
Si nous reprenons l’exemple d’une personne qui pousse le kart. Si cette personne est seule à pousser, le kart va mettre un certain temps avant de prendre de la vitesse. Si par contre deux personnes poussent ensemble, celui-ci atteindra la même vitesse en deux fois moins de temps. Cela vous parait  évident et pourtant cela repose sur un principe physique qui nous dit à peu près la chose suivante.

L’accélération d’un corps dépend de sa masse (M) et de la force (F) qui lui est appliquée.

Si l’on ne se préoccupe pas des pertes dues aux frottement aérodynamiques et mécaniques, on peut dire qu’à force de poussée égale, un kart de 50 Kg va  prendre deux fois plus de vitesse dans le même temps qu’un autre de 100 Kg. Lorsque l’on parle de variation de vitesse, c’est en fait de la notion d’accélération qu’il s’agît. Ainsi si l’on exerce une poussée deux fois plus importante sur une masse, l’accélération de celle-ci est deux fois plus importante. Nous pouvons donc ajouter à notre principe physique la chose suivante :

L’accélération d’une masse est proportionnelle à la force qui lui est appliquée.

Donc il est facile de calculer cette force puisque l’on connait l’accélération. Dans le cas du Mychron 4 l’accélération va être déterminée par le temps nécessaire pour passer d’un régime moteur bas à un régime moteur haut.
Autrement dit à masse égale avec un moteur poussif,  au début de la ligne droite vous êtes à 5000T/Min et vous mettez 10 sec pour atteindre les 20000 T/Min alors qu’avec un moteur fusée au début de la ligne droite vous êtes toujours à 5000 T/Min mais vous ne mettez que 9 sec pour taper les 20000T/Min. Peut importe la longueur de la ligne droite ce qui importe pour calculer l’accélération c’est le temps pour passer de 5000 à 20000 T/min.

Maintenant vous savez comment le Mychron4 peut vous servir de banc de puissance.

Ce dont vous avez besoin:

Le Mychron 4 bien sûr 🙂

Mychron4

Une DataKey disponible chez l’épicier du coin

DataKey

Un ordinateur de type PC avec Windows XP ou plus (pas de Mac) et le logiciel Race Studio 2 téléchargeable gratuitement ICI

Comment procéder

La première chose à faire est de régler l’heure et la date sur votre Mychron. En effet lorsque vous téléchargerez les données sur votre ordinateur, vous serez devant une liste de fichiers avec pour seul repère la date et l’heure de chaque test. Alors autant ne pas avoir de décalage.

Sur la piste, il est nécessaire de prendre quelques notes sur les modifications faites sur le moteur entre chaque test. Ne pas oublier également de noter la démultiplication si vous changez de couronne lors des différents tests.

Exemple:
10h10 Gicleur 175 couronne 68
11h20 Gicleur 180 couronne 68
11h50 Gicleur 180 couronne 70

Une fois vos tests terminés, il faut verser les données du Mychron vers la DataKey. En raccordant la clef sur le Mychron il suffit de le mettre sous tension pour que le processus démarre. Attention en connectant la clef, il est possible d’insérer la fiche dans une mauvaise position malgré le détrompeur et dans ce cas, à  la mise sous tension, votre clef est immédiatement et irrémédiablement détruite. Alors méfiance.

On va supposer que Race Studio2 (RS2) est installé sur votre ordinateur et que la DataKey est en place sur une prise USB.
On commence par ouvrir RS2 et l’on clique sur le le bouton Download Data

RS01

Apparait la fenêtre qui permet de choisir les tests à charger

Dans Options je vous recommande de cocher

  • la 1ere ligne pour ne pas charger les test déjà présent dans l’ordi
  • la 2eme ligne qui évite de charger les faux tests qui sont créés lorsque que l’on démarre le moteur sur le chariot.

RS02Ensuite avec les 4 boutons en bas de la fenêtre de gauche à droite, vous pouvez:

  • Effacer la clef (sans charger les données)
  • charger les données puis effacer les données sur la clef
  • charger les données en laissant les données sur la clef
  • fermer la fenêtre.

RS03En supposant que vous avez choisi le 2eme bouton, les données se chargent puis la clef est effacée.
C’est fini avec RS2 maintenant on va basculer sur le 2eme logiciel nommé ANALYSIS

Voici Analysis avec la liste des tests. Vous choisissez un ou plusieurs tests pour cliquer ensuite sur le bouton ouvrir test.

RS04Selon votre configuration plusieurs fenetres vont s’ouvrir. Celle qui nous intéresse s’appelle « analyse RPM moteur » dans le menu Vue

RS05

Maintenant il faut la paramètrer
. Cliquer sur le bouton « setting » en haut à droite, la fenètre de paramétrage s’ouvre.

RS06

Dans l’exemple il s’agit de la configuration pour un Cadet donc vous adapterez à votre profil.

1- Le poids total kart + pilote (important)2- Le Cx à moins d’avoir un kart carèné je vous conseille cette valeur
3- Idem pour la surface frontale, a force de tatonner je suis arrivé à ce bon compromis
4- en cliquant sur les 3 points on peut changer la valeur de la démultiplication (important). pour le minikart c’est 14/72 avec le MicroRotax.
5- La circonférence du pneu pour rappel c’est (PIxD^2)/4 ou plus simple vous prenez un mètre et vous allez mesurer la roue arrière sur le kart au garage. Ici 850mm c’est toujours pour un cadet, pour un Minikart c’est 836.
6- La valeur du couple maxi (mettez idem que la P max)
7- La valeur de la puissance max de votre moteur

Ensuite vous terminez la configuration comme sur l’exemple. et vous pouvez aussi afficher et comparer plusieurs tests avec différents réglages.

RS07

Voilà c’est tout pour aujourd’hui. J’espère que cela pourra servir à quelques pilotes qui cherchent à améliorer les performances de leur moteur. Je jugerai de l’intérêt de cet article au nombre de commentaires que vous laisserez.

Urbann

3 réflexions au sujet de « Mesurer le couple et la puissance d’un moteur de kart »

  1. Bonjour,

    article intéressant !!!!
    Est ce que c’est uniquement valable avec Mychron, ou peut faire (ou adapter) avec alfano ???
    j’ai un ADM/ABX4 GPS !!!!

    Merci
    Cdlt
    FG

  2. je pense qu’il y a les mêmes données sur cet alfano que sur le mychron, la nouvelle gamme alfano (ADM, EVO, …) a été « pompé » sur mychron…
    Maintenant est ce qu’elles se présentent sous la même forme…je n’ai encore jamais extrait les données…

Répondre à admin Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *